vendredi 6 février 2015

School tour : mon nouveau chez moi

        Bonsoir à toutes et à tous,
  J'ai mis du temps à me remettre à la blogosphère mais je compte y revenir de manière plus ponctuelle avec des articles moins personnels. De nombreux articles m'ont taraudé l'esprit afin d'ouvrir ce blog sur 2015 mais il me semblait logique et intéressant pour celles qui cherchent encore leur voie (comme je l'ai été durant ces trois dernières années) de parler de ma nouvelle maison. A défaut de vous faire visiter mon 18m², je vous présente l'école dans laquelle je suis, son fonctionnement et son ambiance festive.



        Sciences Po Lyon c'est quoi ?
  Sciences Po Lyon est une école ou plutôt un Institut d'Etudes Politiques qui a des frères et sœurs dispatchés dans toute la France (Lille, Rennes, Strasbourg, Toulouse, Aix, St Germain-en-Laye, Bordeaux, Grenoble et Paris). Cependant, ces trois derniers ont leur propre concours avec des attentes très différentes. Elles proposent un cursus de 5 ans composé de 2 années de tronc commun, d'une année de mobilité à l'étranger (stage, université ou fifty-fifty) et de 2 années de Master spécialisé dans la branche que l'on souhaite.


Jour-J du concours, un moment... intéressant


       Sciences Po Lyon on y trouve quoi ?
  Au sein de la première année, de nombreuses espèces se côtoient.
Les plus nombreux ont une année de préparation dans le cerveau, issus des filières économiques, littéraires ou faites spécialement pour le concours des I.E.P, ils ont acquis une certaine méthode de travail et les partiels ne les inquiètent pas tant que ça. Ils paraissent plus à l'aise et après une année de khôlle, bâton et sieste, la vie nocturne d'étudiant, ils aiment.
La seconde majorité a réussi en sortant tout droit d'un Bac ES, l'économie ne leur fait pas froncer leurs sourcils, arracher les cheveux et faire des nuits blanches pré-partiel, pour eux tout semble easy.
Les autres sont issus de la fac ou d'un Bac S.
Ils n'entrent pas dans les autres car cela signifierait qu'ils sont un peuple pour le moins conséquent, je nomme fièrement les bacheliers littéraires. Je ne connais certes pas toute ma promotion constituée de 180 individus mais dans mon entourage, j'en compte environ... un. En effet, nous sommes rares et pour ma part perdue, dans beaucoup de matières.

Conférence enrichissante sur l'islamophobie avec le directeur de Médiapart, Edwy Plenel et le professeur Raphael Liogier


       Sciences Po Lyon on y fait quoi ?
  A part des pâtes à la bolognaise aux alentours de 5 heures du matin en rentrant de soirée ? Beaucoup de choses ! L'école se pavane avec une jolie écharpe digne des soirées Miss France avec inscrit un très joli mot "pluridisciplinarité". Mais si ce mot me faisait rêver l'an dernier, il ne signifiait pas vraiment la même chose que ce que je vis aujourd'hui. Il me semble ainsi primordiale de partager avec vous ce qu'on y fait réellement. La première année recèle de cours plus ou moins intéressants : droit constitutionnel, économie de l'entreprise, sociologie politique, vie politique contemporaine française, histoire politique de la France et sciences sociales. La particularité de Sciences Po Lyon est de proposer à ses étudiants la possibilité de réaliser ce qu'ils appellent un "Diplôme d'Etablissement" sur la zone géographique souhaitée. Personnellement, je me suis lancée dans celui sur l'Amérique du Nord et à ma plus grande déception, les cours obligatoires traitaient uniquement du processus législatif américain et britannique, ce qui ne m'a, pour le moins, pas conquise du tout. Mais pour rattraper cette touche négative, les cours d'ouverture sont aussi une caractéristique de cet I.E.P. On y décèle de nombreux domaines d'enseignement, passant de la philosophie au cinéma asiatique en faisant un détour par les relations internationales. Au premier semestre, j'ai assisté à "Philosophie, sciences sociales et cinéma" organisé par Philippe Corcuff, une vraie pointure dans le domaine (allez checker son wikipédia) (car oui, beaucoup de professeurs ont cet honneur et vous proposent en fin de cours des bibliographies contenant leurs propres ouvrages). Et aussi à "Unmarried America" par Romain Huret, qui lui aussi a le prestige d'être apparent sur la toile, d'ailleurs. Ce dernier était dispensé en anglais et de nombreux étudiants étrangers y participaient ce qui rendait les débats vraiment intéressants et constructifs. J'ai adoré.

La vie nocturne de la Saône


      Sciences Po Lyon on y partage quoi ? 
  Ses passions. Un des nombreux avantages des IEP et de Sciences Po Paris est d'avoir une vie étudiante et associative extrêmement vivante. Les associations sont innombrables, il y en a ainsi pour tous les goûts. De la radio à la télé, de la cuisine à l’œnologie, des conférences aux concerts, en passant par la simulation des Nations Unis aux dimanches détentes et culturels organisés par La Dominicale, on ne s'ennuie pas ! Et on oublie pas les associations altruistes telles que l'Assolidaire qui réalise de nombreuses maraudes dans Lyon et Sciences Melting Pot qui s'occupe de l'intégration des étudiants étrangers au sein de la vie étudiante. Comment parler des associations sans celles consacrées au sport? Volley-ball, football, handball, natation (Sciences P'eau), basket, badminton, tennis, ski, rugby, danse, pompom, en bref tous les sportifs sont les bienvenus afin de défendre les couleurs de Lyon et l'honneur de notre école à travers les championnats inter-universitaires et évidemment le CRIT. Enfin, que serait une école sans son Bureau Des Élèves qui se préoccupent consciencieusement du bien-être de l'étudiant et de ses sorties nocturnes ? Pas grand chose.


En plein tournage à Sciences Po TV 


       Sciences Po Lyon, Po comme politique ?
  Alors oui, on me regarde de façon tout à fait étrange quand j'ose dire que la politique ne m'intéresse pas vraiment. Mais il faut savoir que les élèves ne sont pas tous férus de Pierre Mendès France et Mitterrand (notons que la gauche prédomine au sein des étudiants). Beaucoup n'ont aucune idée de se qu'ils désirent faire plus tard et se sont fait attirer par la jolie écharpe Miss Pluridisciplinarité. Il est bien évident que la politique détient une place centrale dans l'enseignement, seulement, elle ne se suffit pas à elle-même. Comme je le disais plus haut, beaucoup de cours plus proches de la sociologie et de la philosophie m'ont passionnés, bien qu'ils ne soient que secondaires.. 


Entrainement sur les quais du Rhône avec le Bureau Des Sports 


        Sciences Po Lyon, en quelques mots : 
  WEI = Week-End d'Intégration, ou le moment où tu as l'occasion de te constituer ton cercle d'amis, de danser avec les membres du BDE et d'en apprendre d'avantage sur ta promotion; savoir qui tient l'alcool, surtout qui ne le tient pas, qui drague et qui se fait élire "mister DSK".
3P = Originairement nommé "Pétanque, Pastis, Putes" remastérisé en "Pétanque, Pastis, Potes" avant que sa nature ne revienne au galop en septembre. Cet événement phare des quais du Rhône a subi les déferlantes critiques de la gente féminine féministe en 2014. Il s'appelle à présent "Pétanque, Pastis, Pamplemousse" mais a toujours le même objectif, déceler les pro du cochonnet, les sudistes expatriés  et ceux qui portent le béret lors d'une soirée conviviale.
WEST = Week-End Ski et Tartiflette, ou l'occasion de skier dans, certes des petites stations, mais qui t'empêchent d'attendre ou d'avoir du monde sur les pistes. De plus, situées dans les Alpes, la neige est bonne et généreuse, quoi de mieux que de faire ses propres traces ? N'oublions pas que le ski constitue une partie de ce week-end, le reste étant réservé aux soirées sur des musiques plus ou moins d'actualité dans une ambiance décontractée, le dress-code étant plus "moon boots" que Jimmy Choo.
CRIT = Le critérium n'a rien à voir avec ce qu'on utilise pour écrire, puisqu'au contraire, durant cet événement, on range nos cerveaux dans nos 18m² et on chausse nos baskets pour défendre notre I.E.P face aux neuf autres. Environ 2000 étudiants s'affrontent durant un week-end où pratiquement tous les sports sont représentés, en quelque sorte des Jeux Olympiques dédiés aux I.E.P de France; la compétition sportive n'étant, finalement, qu'une formalité. En bref, c'est le moment tant attendu pour les sportifs ou les supporters à la voix entraînée (et au foie apprivoisé)!
Apéro-supporting = Restons dans le sport avec cette pratique plutôt récurrente. Elle est là pour détecter les futures voix de Sciences Po Lyon, non pas qu'on organise The Voice dans l'Atrium mais plutôt qu'on se prépare au CRIT défini ci-dessus, de la sorte les hooligones sont choisis selon leurs compétences à pousser la chansonnette et descendre la buvette. Ainsi lorsque nos équipes sportives ont un match, généralement le jeudi, tout le monde est convié pour encourager et contribuer à une folle ambiance dans les tribunes. Victoire ou défaite, la soirée ne fait généralement que commencer.

Comm'bouff = ou la façon dont les associations obtiennent un peu d'argent pour leurs projets. Dans le hall d'entrée de l'IEP, communément appelé "atrium", les associations se relaient (quasiment) chaque jour pour nourrir les étudiants et faire appel à leur générosité, le prix étant celui du client gourmand. Malheureusement, il existe toujours une espèce qui laisse une pièce jaune et dévalise le stand alors que les professeurs tendent généralement un billet pour une tranche de moelleux "maison" et un café soluble.
Atrium = lieu chaleureux servant de hall d'entrée de Sciences Po Lyon où se déroulent les comm'bouff, la vente des pré-ventes des soirées, des places pour tout type d’événements mais surtout où toutes sortes d'activités sont tolérées (les campagnes BDE s'en chargent). Pas plus tard qu'hier nous pouvions marcher sur un fil au stand de la Prélistorique et taper dans une pinata en forme de couronne chez les Royalistes. Bref, l'Atrium c'est the place to be.



Conférence "Parlez-moi de mode" avec pour invité Christian Schiaretti, directeur du Théâtre National Populaire de Villeurbanne et le directeur de l'Esmod Lyon aux croquis, Alain Boix

  J'espère que cet article aura pu aider certaines ou certains (je continue d'espérer que des garçons peuvent s'égarer par ici) d'entre vous. Si vous avez besoin de plus de renseignements, je me ferai un plaisir de vous répondre. Et pour les autres modeuses, je vous concocte un article prochainement ! 

Des bisous accompagnés de petits flocons de neige, 
M.

12 commentaires:

  1. Trop cool que tu sois de retour!
    C'est vrai que pour se refaire 6 saisons faut être motivé, mais les beaux garçons me motivent haha ;)!
    Merci beaucoup sinon! Chouette article, très complet :)
    Bisous, bisous, C.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire ! Mais on se connaît non ? T'es la pote d'Inès et on s'était rencontrées à l’anniversaire de Lara c'est ça ? Jcrois qu'on avait parlé blogs dans le métro d'ailleurs ! Le monde est petit ! Sinon moi aussi je lui une des rares L de l'IEP ;) En tous cas ton article est parfait ! Tu as tout dit ;)
    Zoubi !

    RépondreSupprimer
  3. Ravie te revoir sur la blogo ! :)
    Tout se passe bien, je te remercie ! Je viens de valider mon S3 ! Visiblement ça a l'air de bien se passer pour toi aussi ! J'ai trouvé cet article super intéressant ! C'est vrai que c'est la pluridisciplinarité qui m'avait également attirée pour l'IEP ! Bises.

    http://sway-your-life.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  4. Un article très intéressant sur Sciences Po. Durant l'un de mes stages en Master 2, je devais régulièrement me rendre à Sciences Po Paris pour y faire des recherches.
    Je te souhaite un très bon retour parmi nous :)

    RépondreSupprimer
  5. Et coucou :) Ca fait plaisir de te revoir par ici!
    Très intéressant cet article et bonne chance pour cette nouvelle aventure

    Des bisous xx

    RépondreSupprimer
  6. Contente de te revoir par ici! En plus, tu es à Lyon comme moi :D peut-être qu'on se croisera un jour! Quelle chance de pouvoir être à Science-Po :) bises

    RépondreSupprimer
  7. Hello you,
    Je te remercie pour ton superbe commentaire (désolée de ne répondre que maintenant, je suis overbookée et jetlaguée avec les tournage aha).
    Ah merci ! Tu as également le remerciement de mon co-réalisateur. Malheureusement, nous n'avons pas gagné de prix, mais des gens de l'école en ont reçu lors de la cérémonie du Nikon Film !

    Voilà, à bientôt j'espère et bonne chance pour Sciences Po. Plus qu'un semestre à tenir, courage ! ;)

    Bises.

    Anha.

    RépondreSupprimer
  8. Un petit coucou pour te souhaiter un très bon weekend, bises et à bientôt :)

    RépondreSupprimer
  9. Oh génial tu as intégré sciences po! Félicitations!!! J'ai fait une fac d'anglais... J'assisterai bizn au cours de r huret mais le titre ne me parle pas ça englobait quoi?
    ️️Bise et bonne continuation

    RépondreSupprimer
  10. Chouette cet article!
    Bon week-end!
    Angela Donava
    http://www.lookbooks.fr/

    RépondreSupprimer
  11. Quelle jolie ville ! merci pour ce voyage!

    RépondreSupprimer

Chaque commentaire me fait vraiment plaisir, preuve de l'attention de certains lecteurs.
Merci, ♥.